Information Covid Recherche

Liza Margueritte, ambassadrice de WiDS Paris-Saclay 2021 

Diplômée de l’ENSAI en 2014, Liza Margueritte est Marketing Data Scientist chez TotalEnergies. Elle est l’une des trois ambassadrices de l’édition 2021 de Women in Data Science Paris-Saclay, un évènement co-organisé par TotalEnergies, Telecom Paris et Inria Saclay.

Fondée en 2015 à Stanford, l’initiative Women in Data Science vise à inspirer des vocations, à informer les Data Scientists, quel que soit leur genre, sur la place des femmes dans la Data Science et à soutenir les professionnelles en activité. WiDS est désormais décliné internationalement.

L’édition française s’est tenue en ligne du 25 mai au 3 juin. Au programme, deux webinaires, Data for good et Data Science – Parcours et carrières, précédés par une web-série de 8 épisodes, notamment animée par Liza Margueritte.

Liza, quel a été votre rôle en tant qu’ambassadrice de l’édition 2021 du WiDS Paris-Saclay ?

Mon rôle, avec les deux autres ambassadrices WiDS chez TotalEnergies était d’organiser l’événement de cette année, en partenariat avec TotalEnergies, Telecom Paris et Inria Saclay. On m’a proposé au début de l’année de rejoindre cette aventure. C’est un défi exigeant, car organiser un événement n’est pas dans nos fonctions « premières » de femmes dans la Data.

La préparation de l’évènement, c’est entre autres : des réunions de cadrage, un appel à candidatures, la sélection des intervenantes, la création de contenu, notamment des vidéos, et deux webinaires live qui se sont déroulés les 2 et 3 juin.

L’événement était 100% digital cette année, ce qui requiert beaucoup de préparation. C’est toutefois très enrichissant ; j’ai apprécié le fait d’avoir travaillé avec toute l’équipe organisatrice de l’évènement, mais aussi d’avoir pu rencontrer et échanger avec une dizaine de femmes travaillant dans le domaine de la Data.

Quel est l’objectif de ce rendez-vous annuel ? A qui s’adresse-t-il ?

WiDS est à l’origine une initiative créée par l’université de Stanford. Une conférence internationale WiDS est organisée durant la Journée internationale des femmes et des évènements locaux sont également organisés partout dans le monde par les ambassadrices WiDS.

Cette initiative vise à inspirer les jeunes femmes à rejoindre le domaine de la Data Science, à apporter du support aux femmes déjà dans le secteur mais aussi à former les participantes et participants durant les différents événements.

Ce rendez-vous s’adresse à toute personne intéressée par le domaine de la Data Science.

Avec 40% d’étudiantes en moyenne, l’ENSAI est une des écoles d’ingénieurs qui compte le plus de jeunes femmes. En revanche, une fois dans la vie active, la part de Data Scientists féminines chute drastiquement. A quoi l’attribuez-vous ?

Je pense qu’un des facteurs est historique. Le monde de l’informatique est initialement assez masculin. On part donc déjà d’un gros biais. Il y a aussi beaucoup de stéréotypes sur ce monde, notamment qu’on puisse dire que c’est “trop technique” ou trop “abstrait” et que les filles ne sont pas attirées par cela. Mais les mentalités changent et c’est aussi pour cela qu’on organise WiDS Paris Saclay.

En quoi l’accroissement du nombre de femmes Data Scientists est-il nécessaire en termes d’éthique des données ?

La Data Science touche de plus en plus de domaines de notre vie, même les plus personnels. Si les femmes ne sont pas présentes lors de la conception des modèles notamment, cela rajoute des biais dans la construction mais également dans les décisions qui en découlent. Il est donc important d’avoir de la mixité, car la Data Science est un domaine complexe et il est important de pouvoir partager différents points de vue.

Devenir Data Scientist, était-ce un projet de longue date ? Qu’est-ce qui vous a amenée à intégrer l’ENSAI et à faire ce choix de carrière ?

J’ai toujours aimé les mathématiques, donc naturellement j’ai voulu intégrer une école d’ingénieurs. J’ai choisi le parcours qu’on disait “élitiste” et je suis passée par les classes prépa MPSI puis MP.  L’ENSAI n’était pas forcément mon premier choix, mais en me remémorant tout mon parcours à l’école, j’en suis très contente !

On passe par des cours très théoriques pour finalement avoir des projets assez concrets, et ça nous permet d’avoir de vraies bases solides en Data Science.
Il y a aussi tous les à-côtés tels que la Junior entreprise et le BDE dont j’ai fait partie, mais aussi les innombrables soirées et les belles amitiés que j’ai pu construire.

Pourquoi avez-vous opté pour la spécialisation Marketing Quantitatif et Revenue Management ?

Pour pouvoir participer au traditionnel séminaire à Disneyland ! Plus sérieusement, car elle me paraissait être la filière la plus appliquée : j’avais besoin de travailler sur des sujets assez concrets, pour pouvoir me projeter dans la vie active.

Cette spécialisation de troisième année met le client au centre et c’était ce qui m’attirait également. J’avais envie de pouvoir comprendre et maitriser les données clients, qui sont présentes partout de nos jours.

Quelles sont vos missions en tant que Marketing Data Scientist chez TotalEnergies ?

Mes missions sont assez variées mais ont un point commun : celui de valoriser et capitaliser sur les données clients, celles du programme de fidélité notamment. Cela passe par de l’analyse des données et différents reportings, mais aussi de la modélisation autour de la connaissance clients et de la satisfaction clients.

Je suis également en support des différents pôles du service Capital Client, sur toutes les problématiques liées aux données.  J’ai enfin un rôle d’encadrement car je travaille avec un alternant et j’en encadrerai deux l’année prochaine.

Quels conseils donneriez-vous aux futures Data Scientists de l’ENSAI ?

Mon premier conseil c’est déjà de choisir la filière qui vous parle le plus.
Ensuite mon conseil serait de ne pas se mettre de barrières. Oser aller vers un poste qui vous challenge. Enfin, j’invite toutes celles et ceux qui me liront à visionner notre web-série afin de pouvoir avoir un aperçu du parcours de femmes Data Scientists très inspirantes.

Retrouvez l’intégralité de la web-série et les replays des webinaires du WiDS Paris-Saclay sur YouTube.