Information Covid Recherche

Stéphane Legleye nommé Directeur adjoint et Directeur des Etudes de l’ENSAI 

Stéphane Legleye a pris ses fonctions de directeur adjoint et de directeur des études à l’ENSAI le 15 décembre. Ancien élève de l’ENSAI et administrateur Insee, son parcours en statistique publique l’a mené à l’Ined mais aussi à l’Inserm où il est chercheur associé.

Issu de la promotion 1995 des attachés statisticiens de l’ENSAI, Stéphane Legleye poursuit des études en philosophie en parallèle de son premier poste à l’Insee. Il rejoint ensuite l’Observatoire français des drogues et toxicomanies comme chargé d’études, puis comme responsable d’un pôle enquête en population générale.

Stéphane Legleye est titulaire d’un Master de recherche biomédicale de l’Université Paris-Saclay. Celui-ci le conduit à mener un doctorat en santé publique et épidémiologie. Il soutient sa thèse en 2011, alors qu’il est en poste à l’Institut national d’études démographiques, en tant que responsable du service des enquêtes et sondages.

Il réintègre l’Insee en 2016 en tant qu’expert sur les enquêtes multimodes.

Ces enquêtes mobilisent plusieurs modes de collecte, téléphone, internet, papier, face-à-face… Elles génèrent des problématiques de sélection de personnes et de biais de réponses, notamment quand les sujets sont sensibles, ce qui complexifie les étapes de traitement statistique.

En 2018, il devient chef de la division conditions de vie des ménages. Celle-ci est en charge des enquêtes traitant des biens de consommation, du bien-être, de la satisfaction, du moral mais également de sujets plus spécifiques, comme l’emploi du temps, la consommation des ménages et les sans domicile fixe.

L’intérêt pour l’enseignement de la statistique lui est venu à travers son expérience de cours dans le Master de Méthodologie et Statistiques en Recherche biomédicale de l’Université Paris Sud Saclay et à l’occasion de sa participation à la formation continue des attachés.

Chercheur associé à l’Inserm

En parallèle de ses fonctions à l’ENSAI, Stéphane Legleye est chercheur associé à l’Inserm, au sein du CESP (Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations).

Ma recherche académique porte sur la consommation de drogues dans la population générale, sous l’angle des inégalités sociales et des inégalités de genre. A l’Insee, j’ai contribué à développer des techniques et des recommandations autour des traitements des enquêtes multimodes. D’un point de vue méthodologique ou thématique, ces deux cas ont en commun de traiter de sujets sensibles.

Stéphane Legleye poursuit actuellement des projets sur l’influence du contexte familial dans la transmission des comportements de santé.