Recherche
Premier semestre

Estimation sur petits domaines, redressements et calage

Objectifs

Dans une première partie (2 jours), on s’intéresse aux problèmes d’estimation sur petits domaines. Quand les sous-populations d’intérêt sont de petite taille, la taille d’échantillon qui les recoupe est faible et conduit à des estimateurs très instables. Il est alors nécessaire de mobiliser toute l’information auxiliaire disponible, afin de proposer des méthodes d’estimation s’appuyant sur la théorie des sondages et sur une approche de modélisation.

Dans une seconde partie (2 jours), on aborde les techniques de redressement (dites aussi ‘calage’). Un échantillon étant tiré, il s’agit de modifier à la marge le jeu des pondérations initiales afin de réduire significativement la variance d’échantillonnage, tout en conservant à très peu de chose près la propriété essentielle d’absence de biais. Cette méthodologie se décline dans différents contextes, en particulier il arrive que les conditions théoriques d’une mise en œuvre standard ne soient pas vérifiées. Une séance de pratique du calage sur ordinateur (calage standard) est prévue, d’une demi-journée.

Plan

Partie 1 : Estimation sur petits domaines

– Estimation directe
– Estimation indirecte avec modélisation implicite
– Estimation indirecte avec modélisation explicite – cas des variables quantitatives
– Estimation indirecte avec modélisation explicité – cas des variables qualitatives

Partie 2 : Redressements : rappels et compléments
– Rappels sur la théorie standard
– Application au cas des domaines
– Calage à plusieurs niveaux
– Contexte d’information auxiliaire obsolète
– Contexte d’information auxiliaire incertaine
– Contexte d’information auxiliaire peu ou non-explicative
– Calage et fonctions tronquées : choix des bornes
– Travaux pratiques sur ordinateur (1/2 journée)

Prérequis

Non indiqué