Information Covid Recherche

Statisticien public : mesurer pour comprendre

Via le cursus statisticien public, l’ENSAI prépare à une famille de métiers scientifiques et techniques centrés autour de l’ingénierie statistique et des systèmes d’information. Au sein de l’Insee et dans les services statistiques ministériels, ces métiers offrent des carrières dynamiques et passionnantes, y compris à l’international.

Rejoindre l’Insee

Après deux années largement communes avec le cursus ingénieur, les statisticiens publics entrent dans la vie active. A l’Insee, en tant qu’attaché statisticien, leur carrière peut aussi bien s’orienter vers les mathématiques appliquées, les études économiques que l’informatique. Objectif : collecter, produire, analyser et diffuser des informations statistiques sur l’économie, la société et les territoires français.

Traitées avec rigueur et méthode, ces informations sont utiles aux pouvoirs publics, aux administrations, aux collectivités territoriales, aux partenaires sociaux, mais aussi aux entreprises, aux médias, aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants et même aux particuliers. Elles leur permettent d’enrichir leurs connaissances, d’effectuer des études, de faire des prévisions et de prendre des décisions. En pleine crise du coronavirus, les points de conjoncture sur l’activité économique que livre l’Insee toutes les deux semaines sont ainsi particulièrement attendus.

Diplômé de l’ENSAI en 2018, Valentin Guilloton a rejoint la direction générale de l’Insee où il participe à la production des indicateurs macro-économiques du secteur banque-assurance. Un premier poste de chargé d’études qu’il apprécie tant par la variété de travaux et de sujets traités que par les perspectives qui lui sont offertes dans le Système statistique public (SSP), à l’Insee ou dans les ministères.

Un bac + 5 avec le Master Evaluation et décision publiques

Indécise au moment d’entrer à l’ENSAI, Noémie Morenillas a finalement préféré le parcours statisticien public au parcours ingénieur. « Pour la sécurité de l’emploi*, certes, mais aussi et surtout parce que j’avais une appétence forte pour les sciences économiques et sociales, plus présentes dans la statistique publique ». A l’issue des deux années du parcours, elle a suivi le Master Evaluation et décision publiques proposé par l’ENSAI en co-accréditation avec l’Université de Rennes 1. « C’est un master très riche d’un point de vue méthodologique et technique, il nous permet vraiment de nous professionnaliser. Et puis j’ai aujourd’hui un diplôme de niveau bac+5, comme les ingénieurs » indique la jeune chargée d’études qui achève son premier poste à la direction générale de l’Insee et rejoindra bientôt la direction régionale de Toulouse pour une nouvelle mission en lien avec le secteur aérospatial.

Retrouvez d’autres témoignages d’ENSAI Almuni sur notre chaîne Youtube.

Ouverture internationale, Data Science, IA

En marge de l’Insee, des services statistiques sont également présents dans les ministères : aménagement du territoire, démographie, santé, culture, environnement, défense, justice, affaires sociales… Les champs d’application de la statistique publique sont immenses et en pleine évolution. Il est aussi possible de travailler dans d’autres institutions prestigieuses comme la Banque de France, des centres de recherche ou encore Eurostat, l’office de statistique de l’Union européenne. Le Master Evaluation et décision publiques de l’ENSAI est d’ailleurs la seule formation française certifiée European master in official statistics (EMOS), label délivré par Eurostat.

En France et à l’étranger, l’émergence forte de la data science et de l’intelligence artificielle dessinent de nouvelles perspectives pour les métiers de la statistique. Pour traiter les nouvelles sources de données dans le respect de la vie privée, le besoin de recourir à des experts qualifiés ne cesse de croître. Etre statisticien public, c’est évoluer dans des sphères diverses et passionnantes, au cœur des grands enjeux scientifiques, économiques et sociétaux de demain.

*Les élèves statisticiens publics ont le statut de fonctionnaire de l’Etat et sont rémunérés environ 1550 € brut/mois durant leur scolarité à l’ENSAI.


MOTS CLÉS

Enquête / Méthodologie / Théorie des sondages / Micro-économie / Macro-économie / Démographie / Cartographie / Statistique spatiale

MÉTIERS

Derrière le terme statisticien public se cachent une multitude de métiers proposés à l’Insee ou dans le Système statistique public. Les diplômés de l’ENSAI sont aujourd’hui : chef de projet statistique, data scientist sur la criminalité et la délinquance, ingénieur-concepteur de logiciels statistiques et cartographiques, chargé des enquêtes sur la R&D dans l’enseignement supérieur et la santé, responsable de la conjoncture des échanges extérieurs de la France, analyste développeur, responsable des travaux statistiques et études sur la démographie des entreprises, responsable des enquêtes sur l’électricité, data analyste RH des Armées, responsable des comptes d’investissement de l’économie française, responsable du suivi conjoncturel de l’Italie et de l’Espagne, méthodologue pour les études régionales et locales, expert qualité sur les déclarations sociales nominatives, analyste des statistiques industrielles…


Cérémonie de remise des diplômes des attachés statisticiens de l’Insee – promotion 2019

 

Tout savoir sur le cursus statisticien public