Information Covid Recherche

L’ENSAI partenaire de « CyberSchool » et « DIGISPORT »

L’ENSAI est engagée dans deux des trois Ecoles universitaires de recherche (EUR) rennaises, lauréates du Programme d’investissements d’avenir.

Labellisées par un jury international, les Écoles universitaires de recherche offrent aux sites universitaires la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur recherche et de leurs formations dans un ou plusieurs domaines scientifiques. Les EUR rassemblent ainsi des formations de master et de doctorat adossées à des laboratoires de recherche de haut niveau.

Les EUR rennaises lauréates sont portées par le consortium engagé dans la création de l’Université de Rennes (EHESP, ENSCR, ENS Rennes, INSA Rennes, Sciences Po Rennes, Université de Rennes 1 et Université de Rennes 2). L’ENSAI est associée à cette dynamique, au même titre que CentraleSupélec, EESAB, ENSAB et IMT Atlantique. Le CNRS, l’Inria ainsi que Rennes Métropole et la Région Bretagne sont également partie prenantes.

Pour Olivier Biau, directeur de l’ENSAI, « c’est une très belle réussite collective pour le site de Rennes ainsi que pour l’ENSAI et les chercheurs du CREST dont l’expertise en statistique et science des données servira précieusement les EUR cybersécurité et sport et numérique ».

ENSAI

CyberSchool, école de recherche en cybersécurité

Portée par l’Université de Rennes 1, CyberSchool offrira des formations de pointe et innovantes en master, en thèse et en formation continue dans les domaines émergents de la cybersécurité. Elle repose sur une approche interdisciplinaire des enjeux de sécurité combinant mathématiques (cryptographie), sciences et technologies numériques (électronique, informatique, sécurité des systèmes, vie privée, méthodes formelles, etc.) et SHS (droit, pratiques, acceptabilité).

CyberSchool s’attachera autant aux théories, aux méthodes et aux algorithmes assurant la sécurité de la société numérique qu’aux contenus à protéger dans des contextes et conditions d’utilisation très variés (mobilité, cloud, systèmes industriels, etc.). Les études de cas pourront aller de la sécurité de l’Internet des objets à celle des données médicales dans le dossier du patient.

Cette EUR s’appuie sur les expertises des universités de Rennes 1 et 2, de l’ENS Rennes, de quatre grandes écoles d’ingénieur – CentraleSupélec, IMT Atlantique, INSA Rennes et ENSAI – et de Sciences-Po Rennes. Elle aura également des liens privilégiés avec le CNRS, l’Inria et la Direction Générale de l’Armement.

DIGISPORT, Digital Sport Sciences

L’objectif de DIGISPORT est de créer une Graduate School internationale, unique en son genre, dans le domaine de la formation et de la recherche en sciences du sport et du numérique. DIGISPORT a également pour objectif de fédérer et de structurer les formations des Grandes Ecoles et des deux Universités rennaises dans les sciences du sport, l’informatique et les données, l’électronique, les sciences humaines et sociales dans une approche transversale pour répondre au besoin en nouvelles compétences générées par l’entrée du sport dans l’ère numérique.

Portée par l’Université de Rennes 2, DIGISPORT compte comme partenaires l’Université de Rennes 1, ENS Rennes, INSA Rennes, ENSAI et CentraleSupélec ainsi que l’Inria, le CNRS, la Région Bretagne et Rennes Métropole.

La troisième EUR déployée sur le site rennais s’appelle « GS-CAPS » et sera dédiée aux approches créatives de l’espace public.

logo investissement d'avenir