Recherche

Marie PITRE

 

 

Promotion  2012
Parcours : Ingénieur de l’ENSAI, filière Marketing Quantitatif

“Les métiers auxquels forme l’ENSAI sont transposables à l’étranger, n’hésitez pas à sauter le pas !”

 

Mon parcours avant l’ENSAI

Terminale S puis classes préparatoires scientifiques MPSI/MP au lycée Clémenceau à Nantes.

Pourquoi ce choix de filière d’étude à l’ENSAI ?

J’ai choisi la filière Marketing car j’ai toujours été fascinée par l’analyse du comportement du consommateur, et c’était pour moi la filière qui se rapprochait le plus des sciences humaines.

Mon premier poste

Research Science Analyst – The NPD Group
Lieu : La Défense, Paris.
Fourchette de salaire (brut annuel) :  30 000 – 40 000€

The NPD Group est un institut d’études de marché spécialiste des secteurs de la beauté, du jouet, du sport et de la restauration hors domicile. Il s’appuie sur des panels de distributeurs et de consommateurs pour estimer les parts de marché des enseignes et comprendre l’évolution des comportements. Ces analyses sont ensuite vendues à un ensemble d’acteurs de ces secteurs, enseignes (Sephora, ToysRUs,…) ou fournisseurs (L’Oréal, Mattel,…)

Je faisais alors partie de l’équipe chargée de la méthodologie des panels, consistant principalement à la mise en place et au maintien du redressement des échantillons, afin de veiller à la bonne représentativité des panels utilisés et à la fiabilité des données. J’étais également en contact fréquent avec les équipes commerciales afin de s’assurer de la bonne utilisation des données.

C’était une première expérience dans un cadre international pour moi, The NPD Group étant une entreprise américaine. Un grand nombre des échanges se faisaient en anglais avec l’ensemble des bureaux européens (Italie, Allemagne, Espagne, Grande Bretagne).

Mon parcours entre mon premier poste et mon poste actuel

Après The NPD Group, j’ai changé de secteur et me suis orientée vers le digital. J’ai passé presque 3 ans chez Deezer dans l’équipe Customer Analytics dont la mission était d’analyser le comportement des utilisateurs pour augmenter la qualité du produit et croitre le revenu. Ce poste m’a permis d’être exposée à un environnement Big Data, d’utiliser de nouveaux outils et m’a offert ma première expérience de management.

J’ai ensuite rejoint LeCab, start-up évoluant dans le secteur des VTC, où j’ai mis en place l’infrastructure data et BI (nettoyage des données, création de flux de données (ETL), automatisation de tableaux de bord et data visualisation) pour répondre aux besoins de l’équipe Marketing.

Grace au réseau de l’ENSAI, et à un de mes anciens managers, j’ai eu une opportunité en Australie et j’y suis installée depuis 2018.

Mon poste actuel

Senior Analyst Retail – Quantium
Lieu : Sydney, Australie.
Fourchette de salaire (brut annuel) :  60 000 – 80 000€
Encadrement : oui (2 personnes)  / Autonomie : oui

Quantium est une des plus grandes entreprises de conseil Australienne, spécialisée en Data Science intervenant dans différents secteurs (Grande Distribution, Media, Banque, Assurance, Problématiques gouvernementales…).

L’équipe dans laquelle je travaille est dédiée à Woolworths qui est la plus grande enseigne australienne de grande distribution. Nous intervenons sur un large spectre de projets : création de segmentations clients, évaluation de la performance des promotions en magasin, compréhension des comportements consommateurs et de leurs évolutions. Vastes sujets en période de COVID !

Outre la réalisation de ces analyses, j’encadre 2 analystes juniors que je forme techniquement et aide dans leur développement professionnel.

Même si je suis partie pour vivre l’aventure australienne, j’ai réussi à trouver une entreprise innovante, dynamique et en forte croissance où je m’épanouis. Toujours à la pointe techniquement, Quantium offre également de nombreuses opportunités de formation.

Mes perspectives (évolution, projets, changement de voie) :

Prolonger l’aventure avec Quantium, d’abord en Australie puis pourquoi pas profiter de sa croissance internationale pour rejoindre un autre pays, ou revenir en France, qui sait !

Trois choses apprises à l’ENSAI ?

Les bases techniques : SQL, Python, R.

Le volet pratique des enseignements : être encadrés par des professionnels lors de nos différents projets aide à mieux nous préparer aux problématiques de nos futurs métiers.

L’esprit critique : toujours vérifier ses sources et questionner la qualité des résultats.

Un conseil d’Alumni ?

Gardez contact avec votre réseau (camarades de promo, collègues, managers…), c’est peut-être là que la prochaine opportunité se trouve !

Merci Marie !

 

Tous les témoignages